Analyses bioinformatiques et l’interprétation de la causalité des variants